Bernard Werber : Le livre du Voyage


Résumé :

Imaginez un livre qui serait comme un ami de papier. Imaginez un livre qui vous aide à explorer votre propre esprit. Imaginez un livre qui vous entraîne vers le plus beau, le plus simple et le plus étonnant des voyages. Un voyage dans votre vie. Un voyage dans vos rêves. Un voyage hors du temps. Ce livre vous le tenez entre vos mains.

Bernard Weber : Après des études de droit et de criminologie à Toulouse, Bernard Werber entre à l'École supérieure de journalisme de Paris. Il fait ses premières armes dans un journal de Cambrai aux rubriques "chiens écrasés", météo, mariages et cérémonies en tout genre, avant de gagner le prix de la fondation News du meilleur jeune reporter qui lui permet de financer son premier vrai grand reportage. Sujet : les redoutables fourmis magnans de Côte-d'Ivoire. A son retour, il devient pigiste (L'Événement, Le Point, VSD...), puis journaliste scientifique au Nouvel Observateur où il reste 7 ans.
Son enquête sur les magnans va lui inspirer son premier roman, Les Fourmis, qui connaît dès sa sortie en 1991, un succès immédiat, en France et dans le monde, notamment en Corée et en Russie. Succès qui ira croissant au fur et à mesure de la parution de ses livres (près d'une vingtaine : romans, nouvelles, pièce de théâtre...).
Les livres de Bernard Werber sont traduits dans une trentaine de langues.

Avis :

Un livre qui nous permet d’atteindre un état de bien-être complet, de méditation intense et de perte de conscience sans consommer de drogue ! Le livre audio est tout simplement excellent car la voix de Bernard Werber est tout à fait en adéquation avec le récit. J’ai adoré cette écoute, ce type de livre ne se lit pas tous les jours mais nous permet de nous reconnecter avec nous-mêmes.
J’aime me sentir concernée par mes lectures et le fait que l’auteur s’exprime directement à nous a été un gros plus ! « Tu n’as pas besoin de la voix du voyage, car ton chemin est unique et que tu es le seul à le diriger. Tu reprends ta forme d’albatros transparent. »
Ce livre prouve qu’il n’y a pas besoin de payer des milliers d’euros ou de parcourir des kilomètres pour voyager, les mots de Bernard Werber sont pleins de douceurs et de réconforts, un livre que je recommande complètement !

A LIRE POUR PLANER.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les poules préfèrent les cages d'Armand Ferrachi

Passeuse de rêves de Lois Lowry

Le Colonel Chabert - Honoré de Balzac