Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué d'Howard Buten



Résumé: 

Gil n'a que huit ans. Mais son petit cœur a déjà connu de bien grands sentiments. Trop grands. Trop forts... A cause de ce qu'il a fait à Jessica, le voici dans une résidence spécialisée. Seul, face à la bêtise des adultes qui transforment ses rêves en symptômes cliniques, et son amour en attentat. Seul dans une forteresse de silence. Qui pourra l'y rechercher ? Une émotion pure, dans une langue merveilleusement préservée.


Mon avis :


Gil est un petit garçon qui va se retrouver dans une résidence pour enfants à problèmes. Il est entouré de psychologues qui tentent de comprendre ce qui lui est arrivé, de mettre des mots sur ce qu’il a fait et sur ce qu’il est. Derrière les mots scientifiques et durs du Dr Nevele, chargé de son cas, on découvre un petit garçon comme les autres, qui a beaucoup d’imagination, qui a des rêves, et qui est très intelligent. 
Tout au long du livre,  l’auteur (psychologue) nous fait réflechir sur de nombreux sujets et notamment l’éducation qui est donnée aux enfants au sein des écoles et au sein des familles, ou encore les rapports entre êtres humains.

Ce livre est écrit avec le langage d’un enfant qui partage sa vision du monde : l’écriture est bourrée d’erreurs d’orthographe et d’élocution qui nous rapproche encore plus du personnage de Gil. On retrouve la façon de s’exprimer des enfants, avec maladresse, sans savoir toujours gérer ses émotions, et des difficultés à différencier le réel de l’imaginaire. 
On pénètre dans les pensées d’un enfant qui découvre le monde, qui imite ses amis, ses parents, ses professeurs et qui, d’une certaine façon, va devoir porter une étiquette très lourde pour le restant de sa vie. Est-il réellement coupable de ce qu’il a fait ? Cette question qui va diviser les spécialistes dans le livre nous poursuit tout au long de la lecture. 
En tant que lecteur, on découvre Gil à travers ses réactions, ses mots et ses questionnements, on a la possibilité de découvrir qui il est et c'est intéressant par la suite de découvrir le pronostic du Dr Nevele. J'ai toujours été admirative face au métier de psychologue, qui me semble extrêmement difficile, ce livre nous fait prendre conscience de la complexité de leur travail et de la difficulté qu'ils peuvent rencontrer lorsqu'ils doivent analyser un enfant comme Gil.

C’est un livre singulier, le premier que j’ai pu lire de ce genre : non seulement le livre nous permet d’entrer dans le monde des établissements pour enfants à troubles, de découvrir le travail des psychologues au sein de ces établissements mais aussi de vivre l’enfance d’un jeune garçon dont l’avenir est en jeu. Le titre est intriguant mais il donne le ton de ce livre. J’aime beaucoup lire des livres un peu différents de temps à autres et l’originalité d’Howard Buten m’a plu, je pense même relire des livres de cet auteur à l’avenir.

ORIGINAL.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les poules préfèrent les cages d'Armand Ferrachi

Passeuse de rêves de Lois Lowry

Le Colonel Chabert - Honoré de Balzac